Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 14:55

Le tracé Nord du tram-train vers Treillière-Vigneux  est absolument incompatible avec les objectifs du SCOT Nantes-St Nazaire validé en 2007 !

Qui va oser le dire "haut et fort" ?

Extraits choisis du document PADD :


http://www.scot-metropole-nantes-saint-nazaire.fr/web/images/editeur/fichier_PADD_approuve_260307.pdf


"Assurer la protection de l’espace agricole, maîtriser le développement urbain. Préserver les zones agricoles et les zones naturelles

Le projet de territoire du Scot reconnaît l’espace agricole comme un élément à part entière du territoire et non comme un espace disponible pour l’urbanisation
. A ce titre, le Scot exprime la volonté de protéger l’espace agricole des extensions urbaines mal maîtrisées.

C’est pourquoi la protection de l’espace agricole nécessite en premier lieu une maîtrise forte de l’urbanisation, et l’utilisation optimale des espaces déjà urbanisés et prévus pour les extensions urbaines.

Les schémas de secteur du Scot devront mettre en adéquation le potentiel utilisable dans les documents d’urbanisme avec les besoins prévisibles en matière de développement urbain, en recherchant une économie de l’espace et la densification de l’urbanisation.

Une vigilance particulière sera apportée à la protection de l’espace agricole autour des pôles urbanisés, ainsi qu’autour des villages ou des hameaux dont la croissance sera strictement limitée à l’intérieur des périmètres existants.

L’objectif du Scot est de pérenniser l’agriculture viable en périphérie de cette trame urbaine.

Hors espace urbanisé, le patrimoine bâti autre qu’agricole ne devra pas servir de point de départ à un développement ultérieur et non maîtrisé de l’urbanisation.

Le développement urbain linéaire adossé aux grands axes de circulation sera strictement limité.


Enfin, les projets d’infrastructures devront faire l’objet des mesures nécessaires au maintien d’une agriculture durable sur le territoire."

"Préserver la richesse du patrimoine naturel de la métropole

La métropole comprend un ensemble d’espaces naturels de très grande richesse écologique et paysagère, très souvent lié à son immense réseau de cours d’eau et plans d’eau et qui constituent le coeur vert du territoire. Près du quart du territoire est concerné par ces richesses. L’état initial de l’environnement répertorie 35 000 hectares de zones humides.

Ces lieux abritent une flore souvent précieuse, quelquefois rare et menacée (Angélique des estuaires), et constituent l’habitat de nombreuses espèces animales. Ces ensembles constituent un patrimoine à préserver et sont reconnus comme infrastructures naturelles de la métropole.

Le Scot entend concilier le développement économique et urbain avec la protection de ce capital naturel, mais aussi avec sa valorisation, et, lorsque la sensibilité du milieu le permet, son ouverture au public.

Considérés comme infrastructure naturelle, ils jouent de ce fait le rôle d’une véritable charpente verte de la métropole. Ils ont donc un rôle essentiel à jouer dans les grands équilibres du territoire. Ainsi, la présence du Parc Naturel Régional de Brière constitue un atout à valoriser. La politique à mener sur la métropole doit ainsi avoir comme objectif de protéger le maillage des sites d’intérêt écologique répertoriés et de faire de la protection de la biodiversité une priorité.

Cet objectif nécessite de :

– Préserver l’équilibre des cours d’eau, plans d’eau et milieux humides. A ce titre, le Scot souscrit aux objectifs de la Charte Paysagère du PNR de Brière

– Préserver les autres milieux naturels remarquables, coteaux, ensembles boisés, etc,

Protéger et garantir le bon fonctionnement des corridors biologiques (vallées, trames bocagères)

– S’assurer de l’entretien de ces espaces, notamment par une agriculture respectueuse des milieux,

Favoriser l’effet de maillage et de continuité entre les espaces naturels, périurbains et urbains.

Le projet consiste aussi à organiser le territoire pour offrir aux générations futures des espaces de nature proches de chez elles et facilement accessibles. Par exemple, le projet de forêt urbaine de Nantes Métropole qui consiste à créer de nouveaux espaces boisés et les ouvrir au public sera encouragé à condition qu’il ne porte pas préjudice aux activités agricoles, notamment dans les sites répertoriés dans l’agglomération nantaise."

"Protéger les paysages naturels quotidiens de la pression urbaine

Outre les grands sites protégés, la qualité de la métropole tient à la diversité de ses paysages naturels, notamment agricoles, qui font l’objet d’une forte pression de la part du développement urbain et périurbain. Le projet prévoit de les préserver en organisant le développement urbain :

- assurer le maintien et la lisibilité de coupures vertes agricoles, notamment entre les villages, les bourgs pour contenir l’étalement urbain ;
- valoriser le patrimoine paysager des hameaux et villages ;
- assurer la protection des paysages le long des grands axes routiers, notamment la RN 165 et la RN 137, en limitant les extensions linéaires, par exemple des constructions à vocation d’activité. Un effort particulier devra être fait pour organiser le développement en profondeur."


A la lecture des documents du SCOT, le tracé Nord du tram-train apparaît en parfait décalage avec les engagements de la communauté de Nantes -Metropole sur le développement futur

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de La Chapelle Ville Nature
  • Le blog de La Chapelle Ville Nature
  • : Mise en cause du tracé NORD du projet de tram train La Chapelle sur Erdre - Notre Dame des Landes, qui porte une atteinte environnementale majeure à un site situé en zone NATURA 2000(FR 5200624)- Marais de l'Erdre.
  • Contact

Tous contre le tracé Nord


Débat public à venir pour la ligne de tram-train vers Notre Dame des Landes, avec une ouverture possible à l'horizon 2020
Avec La Chapelle Ville Nature : WWF France, SOS Loire Vivante, Joseph van der Stegen (Commission européenne - DG Environnement Unité B.2 "Nature et Biodiversité"), Solidarités Ecologie, Les Verts et 900 pétitionnaires chapelains contre LE TRACE NORD !
 

Le Tracé Nord vu par satellite


Afficher Tracé Nord tram-train vers Treillières-Vigneux sur une carte plus grande

Le tracé Chapelle Ville Nature


Afficher Tracé proposé par la Chapelle Ville Nature sur une carte plus grande

Visites depuis le 01/01/2009